Vous êtes ici : > > Station de vidéocomptage du Barrage de Sauveterre

Un partenariat MRM / DREAL Auvergne-Rhône-Alpes

La station de comptage est située sur le Rhône, au niveau du bras usine du Barrage de Sauveterre. Cet ouvrage CNR, localisé à l’amont du bras d’Avignon à environ à 100 km de la mer, est le deuxième obstacle rencontré par les poissons migrateurs depuis la mer après celui de Beaucaire. La passe à poissons et la station de vidéocomptage ont été mises en service en septembre 2017 et le dépouillement des fichiers vidéos est depuis lors assuré par l’association MRM.

Dispositif de Franchissement

Le barrage (qui présente 10m de dénivelé) est équipé en rive droite d’une passe constituée de 39 bassins à doubles fentes verticales de 40 et 45 cm de largeur et 25 cm de chute entre bassins.. Le fond de la passe est rugueux pour permettre le franchissement par les espèces de fond, dont fait partie l’anguille. L’amont est composé de deux canaux d’amenée, d’environ 100m de long.
La passe dispose de 4 entrées (qui s’ouvrent et se ferment en fonction du débit) situées au dessus de la restitution des turbines de l’usine. Elle voit transiter un débit global de 10 m3/s qui va être réparti de la façon suivante : 2m3/s assurent l’alimentation en eau de la passe proprement dite, tandis que les 8 m3/s restant sont turbinés au niveau d’une petite centrale hydroélectrique, avant d’être restitués pour assurer un complément de débit, destiné à augmenter l’attrait de la passe. L’entrée hydraulique de la mini-centrale est protégée par une grille fine pour éviter de turbiner des poissons dévalant.

© Garage Productions / Médiathèque CNR

Station de comptage

Le site de Sauveterre dispose d’un système d’enregistrement et de visionnage de type SYSIPAP (Système de Surveillance Informatisé des Passes A Poissons) disposé à l’amont de la passe dans un canal se dédoublant en 2 passages équipés de 2 caméras. Le système enregistre le passage des poissons devant la vitre rétro-éclairée. Le logiciel de traitement vidéo détecte la présence d’un objet par contraste avec le fond blanc et par détection de mouvement, ce qui déclenche l’enregistrement et la sauvegarde de la séquence vidéo. Les fichiers sont ensuite récupérés et analysés par l’Association MRM, dont les opérateurs identifient les espèces et dénombrent les individus en cours de montaison ou de dévalaison).


Effectifs comptabilisés

Année
Mise à jour
Aloses
Lamproies marines
Anguilles jaunes montantes
Anguilles argentées dévalantes
Ablettes
Barbeaux
Black-Bass
Brèmes
Brochets
Carpes
Chevesnes
Gardons
Hotus
Mulets
Perches
Sandres
Silures
202024/06/202041701 102046 146917041 19106336727 36619 906144115
201923/06/201948803 9813141 4422 017029 61801731 0481010 71316 949215121
201826/09/20183 187050 68131315 7052 361032 82603471 10032818 18384 623293613

Exemples de passages

Vidéos :

Photos :

>> Station de vidéocomptage du Barrage de Bladier-Ricard