Vous êtes ici : > ALOSE FEINTE DU RHÔNE (2018)

Un partenariat MRM / DREAL Auvergne-Rhône-Alpes
  • Caractéristiques générales de l'espèce

    L’Alose feinte du Rhône (Alosa Fallax rhodanensis), appartient à la famille des clupéidés (groupe des harengs et de la sardine). C’est une espèce endémique au bassin méditerranéen qui constitue l’une des 6 sous-espèces d’Alosa fallax. Elle possède un corps allongé et aplati latéralement. Le ventre et les flancs sont argentés alors que le dos vert bleuté présente des reflets métalliques. On la distingue de sa cousine la Grande alose (Alosa alosa, absente du bassin méditerranéen) par sa plus petite taille et par l’existence d’une rangée de 4 à 8 petites taches noires en arrière de l’opercule. L’Alose feinte du Rhône se distingue également génétiquement de l’Alose feinte présente sur la façade Atlantique.

  • Cycle de vie

    L’Alose vit en mer et remonte dans les cours d’eau pour se reproduire. La migration des géniteurs se déroule de la fin de l’hiver à la fin du printemps sous l’influence des conditions thermiques de l’eau qui jouent également un rôle important dans le déclenchement de la reproduction, dont la période propice sur le bassin du Rhône se situe entre avril et juillet lorsque les températures sont supérieures à 16°C.

    L’activité de reproduction s’effectue de nuit selon un mode bien particulier appelé « bull ». Les aloses effectuent un mouvement circulaire à la surface de l’eau en frappant avec leur nageoire caudale pour favoriser la fécondation des œufs, ce qui engendre un tourbillon pouvant être très bruyant (jusqu’à 50dB) durant 3 à 10 secondes.

       

    Les bulls se produisent généralement à l’amont d’une zone de rupture de pente dans des hauteurs d’eau situées entre 1 et 3 m. Les œufs ainsi libérés sont transportés par le courant et viennent se coller sur les galets et graviers d’un radier situé à l’aval. La plupart des géniteurs survivent à la fraie.

  • Stade de développement

    • Alosons

      Dans des conditions thermiques optimales (17-18°C), le temps d’incubation est très court (3 à 5 jours). Les larves restent sur le fond à proximité de la frayère. Au bout de 15 à 20 jours, les alosons commencent à prospecter plus largement la frayère à la recherche de nourriture. Ils ont un régime alimentaire varié et profitent de la moindre ressource offerte par le milieu. En été et début d’automne, les alosons qui mesurent alors 3 à 9 cm gagnent l’estuaire en quelques semaines (2 à 4 mois après éclosion) pour commencer leur croissance en milieu salin.

           

      Ci dessus : Différents stades de développement des jeunes aloses. De gauche à droite, un œuf d’alose feinte, une larve de 8 jours, un alevin d’une quinzaine de jours et un jeune aloson (Crédit photo : MRM)


    • Aloses

      L’Alose feinte du Rhône peut se reproduire plusieurs fois au cours de sa vie (on par d’espèce itéropare). Les adultes qui survivent à la reproduction rejoignent ensuite la mer dès le début de l’été.

      La phase marine de l’Alose est malheureusement très peu documentée, particulièrement en méditerranée. Les quelques connaissances dont nous disposons indiquent que l’alose feinte reste à proximité des côtes sur le plateau continental, dans des profondeurs n’excédant pas 20 m. Elle adopte alors un comportement principalement piscivore.

      Une fois la maturité sexuelle atteinte (2 à 3 ans pour les mâles et 3 à 5 ans pour les femelles), l’alose entame sa migration de reproduction. Le phénomène de homing (retour à la rivière d’origine) chez l’Alose est moins précis que chez le saumon mais se ferait plutôt à l’échelle du bassin versant.


      Pour en savoir plus sur l’Alose feinte du Rhône et sur les enjeux de sa conservation : « Alose », un documentaire réalisé par S. Garassus et J.Y. Collet, produit par le Conservatoire des espaces naturels Rhône-Alpes dans le cadre du plan national d’action pour l’apron du Rhône.

Descripteurs

État de la population d’aloses feinte du Rhône en 2018 SUR LA CARTE + D'INFOS
• Nombre de bulls d’aloses feintes (2018)
• Captures d’aloses feintes par la pêcherie amateur (2018)
• Effectifs d’Aloses aux stations de vidéo-comptage (2018)